Quand la foi romantique a éclaté, il reste les morceaux :
la misanthropie, l'Idéal torturant, le culte de l'Art comme refuge.

Paul Bénichou






Juin






... shhh ...



jeanpascal@wanadoo.fr