Douleurs et félicités, tout passe,
Passe à côté du monde, ce n'est rien.
A. Soheili


-





Août



Avec plaisir (Noiiiiiise) et stupeur (mais pourquoi ne fait-on plus cette musique ?), j'écoute le coffret Art of Noise de leurs premières archives. Cette science sonore rigolote a disparu. Pourquoi ? Je déroule les mixages différentes de Moments in Love (ah, ces deux notes..., cette pêche d'orchestre, dans le fond, à gauche...). Le son de "drums" de Beat Box - le premier morceau que j'aie entendu d'eux, je m'en souviendrai toujours, j'étais dans une voiture à l'arrêt, à l'époque de la fac...

Les étoiles ! http://www.twanight.org/newTWAN/galleries.asp?Sort=Gallery&Value=Cosmic%20Motions&page=1

Qu'est-ce que c'est que cette page qui ne bouge plus ?

On a vraiment des phases "mornes". Je passe mes soirées d'été à jouer à Quake II, que j'ai fini en "hard" avec les deux extensions Rogue et Xatrix, pas de quoi être fier. Heureusement, le soir je lis Nicolas Bouvier, grand consolant.

Le dernier Yves Coppens me tombe des mains. Grand agacement, mais pourquoi ? Parce qu'il rappelle toutes les deux pages qu'il a "découvert" Lucy. Et puis, c'est écrit "plat", fade. Bref.

Je me souviens que j'enrageais, dans mes 20 ans, de ne pouvoir m'acheter plein d'albums de la maison de disques 4AD, dont je me délectais de quelques splendeurs (This Mortal Coil, le premier Clan of Xymox, deux ou trois Dead Can Dance, Cocteau Twins...). Je tournais sans pouvoir me les payer autour de Colourbox, Wolfgang Press, Dif Juz, Pale Saints ou Modern English, tout en contemplant leurs pochettes sublimes dans le Melody Maker. Ce soir, je moissonne ces albums au bulldozer et j'écoute, curieux, ces sons "new wave" sophistiqués.
Un peu "infecté", j'explore ensuite une compile de Jaco Pastorius, mais ça ne "convient" pas. Du coffret Steve Reich, je me roule sous la pluie avec quelques passages de Music for 18 Musicians, un des plus beau disques du monde, puis le cinquième mouvement, spécialement hanté/propulsé, de Desert Music.
Un peu masoplastique, je continue avec le Far Above Clouds (Tubular Bells III), d'Oldfield, crescendo maladroit (trop de synthées, trop de reverb). "And the man in the rain...". Grands frissons quand même...
Eteindre. Trouver : Roger Eno, Voices. Se rappeler quelque étreinte amoureuse sur les traits de A Paler Sky, la danse ralentie d'Evening Tango, les lointains voiles de Voices. Pour sortir par le haut, il faudrait du Harold Budd, avec (The Pearl) ou sans (Lovely Thunder) Eno. J'ai trouvé : Dondestan, de Robert Wyatt.

Je lis "En Sibérie" de Colin Thubron, un anglais qui voyagea dans cette partie de la Russie à la fin des années 1990. Un peu à la façon d'un Geert Mak, il mêle ses observations et l'Histoire - car ses voyages semblent bien préparés. A l'opposé d'un Bouvier, qui est un poête succulent, Thubron est british, pas détaché mais presque, il est assez impénétrable. Et défilent devant lui une ribambelle de farfelus, de fous, de graves, des faux chamans, des orthodoxes, des mamies, des ivrognes, c'est la cour des miracles ! Du cercle polaire arctique au lac Baïkal, on est vite complètement fasciné par ce qu'il dit de la Russie : perdue, démolie, polluée, noyée dans la vodka, la paresse, la crasse et l'incompétence. Et pourtant, l'homme continue sa route, et trouve des raisons de continuer, des bouts d'espoirs. Sa prose, assez plate, fait surgir tout de même quelques moments vraiment épatants (ah, ce "coeur de l'Asie"...).

Du coup, je passe ma soirée sur Flickr dans la ville de Novosibirsk (bon photographe : Valery Titievsky).

En Russie, des photos prises il y a 100 ans, extraordinaires : http://www.boston.com/bigpicture/2010/08/russia_in_color_a_century_ago.html

Il pleuviote, il fait chaud, lourd, je lis du Baudelaire en sirotant une Leffe sur un balcon. Le soir, je lis Nicolas Bouvier, esprit pur, attentif, ne comprenant pour une fois rien au pays dans lequel il se pose (Ceylan) : Le Poisson Scorpion. Encore un chef-d'oeuvre...

Tenez, j'ai fait un widget pour Priceminister. 7 Euros pour vous. Payez-vous le Bouvier, ou si vous ne l'avez pas lu, L'Usage du Monde, un des plus beaux livres de la terre...



Septembre







... - ...





jeanpascal@wanadoo.fr